La législation évolue pour 2015 avec de nouvelles conditions concernant la retraite progressive.

Assouplissement des modalités : Le décret publié le 16 décembre 2014 a permis d’assouplir les modalités de prise en compte des trimestres de cotisations. De fait, les périodes de travail effectuées dans les régimes spéciaux peuvent désormais être prises en compte dans le total des 150 trimestres requis pour bénéficier de la retraite progressive.

Montant de la retraite : Le décret de décembre 2014 précise que le temps de travail maintenu, dans le cadre de la retraite progressive, doit être au minimum de 40 % d’un temps plein. Par ailleurs, le montant de la retraite progressive répond à un nouveau barème qui s’applique uniquement aux personnes bénéficiant de la retraite progressive depuis le 1er janvier 2015.