L’acquisition d’un logement dans une résidence avec services pour personnes âgées ou handicapées ayant reçu l’autorisation prévue à l’article L 313-1 du CASF ouvre désormais droit à la réduction d’impôt « Censi-Bouvard »

En application de l’article 199 sexvicies du CGI, une réduction d’impôt sur le revenu est accordée aux personnes physiques qui acquièrent, au sein de certaines structures, un logement neuf ou en l’état futur d’achèvement ou un logement achevé depuis au moins quinze ans ayant fait l’objet ou faisant l’objet de travaux de réhabilitation ou de rénovation, en vue de sa location meublée (dispositif dit « LMNP » ou « Censi-Bouvard »). Parmi les structures visées figurent en particulier les résidences avec services pour personnes âgées ou handicapées ayant obtenu l’agrément « qualité » visé à l’article L 7232-1 du Code du travail.

Afin de tirer les conséquences des modifications apportées par la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement aux modalités de reconnaissance des prestataires de services d’aide et d’accompagnement à domicile, l’artice 165 de la loi de finances pour 2020 étend le bénéfice du dispositif « Censi-Bouvard » aux acquisitions de logements situés dans des résidences avec services bénéficiant de l’autorisation prévue à l’article L 313-1 du Code de l’action sociale et des familles.

La loi 2015-1776 du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement (ASV) a, en effet, modifié le régime juridique des organismes prestataires de services d’aide et d’accompagnement à domicile intervenant auprès des personnes âgées, des personnes handicapées et des familles fragiles en substituant partiellement un dispositif d’autorisation, qui relève de la compétence des départements, à l’agrément délivré par le préfet. Ainsi, les prestataires intervenant auprès des résidents des résidences-services sont désormais tenus de détenir une autorisation prévue à l’article L 313-1 du CASF pour leurs services d’aide et d’accompagnement à domicile.

En l’absence de précision particulière sur l’entrée en vigueur de la mesure, cette extension s’applique à compter de l’impôt sur le revenu dû au titre de 2019, c’est-à-dire aux acquisitions réalisées à compter du 1er janvier 2019.

On rappelle que le dispositif « Censi-Bouvard »  s’applique aux acquisitions réalisées jusqu’au 31 décembre 2021.

Pour en savoir plus sur le dispositif « Censi-Bouvard » : voir Mémento Fiscal nos 90575 s.

Pour en savoir plus sur les mesures de la loi de finances pour 2020 : voir notre Feuillet Rapide spécial loi de finances pour 2020

Loi 2019-1479 du 28 décembre 2019 art. 165

© Editions Francis Lefebvre – La Quotidienne