Depuis le 1er janvier 2013, défiscaliser son impôt sur le revenu est devenu plus complexe, à la suite du plafonnement des niches fiscales à 10 000 euros.

 3 stratégies pour payer moins :

Réduire sa base imposable

Les techniques sont nombreuses : souscription d’un Perp, achat de la nue-propriété d’un bien, donation, achat de biens exonérés comme les œuvres d’art. Votre motivation ne doit pas être purement fiscale : l’administration veille !

Limiter ses revenus

Le total de votre ISF, de votre impôt sur le revenu, de votre contribution exceptionnelle sur les hauts revenus et de vos prélèvements sociaux ne peut excéder de 75 % de vos revenus. Les supports de capitalisation des revenus (assurance-vie, PEA…) et les investissements générateurs de déficit foncier sont à privilégier.

Réduire son impôt

Jusqu’au moment de la déclaration ou presque, on peut réduire l’ISF. Grâce à l’investissement direct ou indirect (via les FIP et FCPI) au capital de PME, ou au don à des organismes d’intérêt général.

Dans le premier cas, la réduction d’impôt est égale à 50 % des sommes versées, dans le second, à 75 %. Des avantages plafonnés.

 

Contactez-nous pour plus d’informations et de conseils !